Les femmes, les hommes, le couple et l’argent

Mettre en évidence les dimensions individuelles et collectives des significations et usages sociaux de l’argent nécessite d’adopter une perspective de genre. En effet, les femmes et les hommes n’ont pas le même accès aux ressources financières. Les structures sociales et politiques d’un certain nombre de pays occidentaux sont encore largement basées sur le postulat d’une mère au foyer et d’un père engagé à plein temps sur le marché du travail. Ainsi, en Suisse, pays dans lequel se déroule cette recherche, un certain nombre d’éléments structurels, comme la structure du marché du travail, la politique familiale ou la législation fiscale, amène la majorité des mères à arrêter ou diminuer fortement leur taux d’activité professionnelle. En effet, seule une mère de famille avec des enfants de moins de sept ans sur dix exerce sa profession à plein temps (Office fédéral de la statistique, 2005a). Dès lors, les partenaires peuvent être égaux dans l’amour ou la tendresse portée à l’autre. Néanmoins dans la plupart des couples hétérosexuels avec enfants, l’homme est devenu le pourvoyeur principal des revenus5. La femme, de son côté, prend alors en charge les tâches domestiques et familiales. Elle fournit le travail ménager qui permet à son compagnon de s’engager à plein temps dans un monde professionnel qui exige des collaborateurs détachés de toutes contraintes domestiques (Beck, 2001).